À la maraude, matin tranquille

Quelques coccinelles de la nombreuse tribu croisée hier* étaient encore là, ce matin. Pas ou peu de vent, matin tranquille.

 

 

 

* lire dans le Journal nomadeLes coccinelles amoureuses

Vous me laissez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.