À la maraude

… quand l’été déroule d’aussi belles journées, une à une aussi parfaites de chaleur et de rayonnement, chaque maraude devrait compter dans son panier au moins:

  • une coccinelle

 

  • une sauterelle

 

  • un papillon; mais comme déjà dit ailleurs, les papillons ne foisonnent pas, par ici. Hier était jour de chance: deux!
Hespérie du dactyle
Hespérie du dactyle

 

  • et un syrphe

 

… en latin: Syrphidae

 

 

 

Au chapitre des curiosités, cette guêpe qui s’est abattue dans l’herbe à côté de moi, et qui est restée accrochée le temps d’avaler un moucheron, dont on voit encore les ailes.

Vous me laissez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.