À la maraude: deux syrphes et c’est tout

L’ai-je déjà dit ici que « ma » saison macro est frustrante? Il y a si peu d’insectes autour de chez moi – mon espace safari préféré – par rapport à la saison 2015. Ou vois-je mal? Après le printemps pluvieux, les prés, les champs alentours ont été fauchés plusieurs fois, à intervalles courts. Très peu de fleurs sont revenues sous le soleil. Et combien de jours, où lumière revenue, le vent a soufflé trop fort pour espérer surprendre une abeille sur une fleur?…

Même les syrphes, si présents l’an dernier, semblent partis butiner ailleurs. Je n’en ai repéré que deux ce matin, au lever – voilé – du soleil. Ci-dessus, un qui dormait encore. Ci-dessous, un autre qui commençait à s’activer…

Il butine….
Il butine…
… jusqu’au fond de la renoncule.

Vous me laissez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.