Malice de Noël: les coulisses du shooting

Je m’y suis engagée: je ne tiendrai pas un blog sur mon chat. Mais comme il n’y a guère plus que lui que je photographie en ce début d’hiver…

Ainsi, dans ma photothèque, mille portraits (ou pas loin) d’une jeune chatte béate en train de faire la sieste. Oui, j’ai abandonné l’idée de la saisir en mouvement: elle est trop rapide, l’espace dans la maison trop petit. J’attends donc qu’elle fasse la sieste. Jolis clichés, un peu monotones sur le long terme… Je vous les épargne.

Puis l’idée: la coiffer d’un bonnet de Noël pour en faire le sujet des cartes de voeux de cette année.

Au final, le portrait « officiel » a été celui-là:

Joli, mignon, de quoi attirer des « oh », des « ha ». Un peu classique, à mon goût, mais mon assistant et moi n’avons pas réussi à faire sourire la star.

 

Pour y arriver, il a d’abord fallu:

  1. trouver le bonnet (ou le coudre)
  2. convaincre Malice d’accepter le bonnet sur la tête. Ça a été non (« tu m’étonnes »)
  3. trouver la solution: lui scotcher le bonnet sur la tête (« tu plaisantes? ») et la tenir.

 

La tenir? « tu plaisantes vraiment! ». Mission impossible. Oui, elle me mord!

L’aide d’un assistant a de fait été indispensable, comme celle d’un appât pour détourner l’attention de la star le temps d’essayer quelques clichés.

 

 

Le scotch utilisé était évidemment très léger; pas question que Malice perde un poil dans l’aventure! (corollaire: au moindre mouvement, le bonnet tombait…)

 

 

 

Vous me laissez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.