Les silhouettes du lac

Un bord de lac.

Une amoureuse des lieux m’a guidée pour me montrer où logent des castors, une hutte enfouie sous la végétation. La nuit n’était pas très loin, en avance même en raison d’un orage qui avait chassé tous les promeneurs. Pas un chat, pas un chien.

Et pas vu de castors, mais la totale quiétude qui régnait au bord de l’eau valait à elle seule le déplacement. Quelques chants, quelques caquètements d’oiseaux. Une ambiance de gris et de verts doux toute faite pour des rencontres furtives – quelques silhouettes juste aperçues comme le cormoran ci-dessus -, qui m’a donné envie, une fois n’est pas coutume, de « tirer » en noir/blanc.

Un jeune cygne, croisé avec sa famille en début de balade…

 

… le héron toujours aux aguets…
… une harle bièvre…

Merci Simone pour cette visite. Je reviendrai à la recherche des castors 😉 .

Vous me laissez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.