Joli coquelicot…

Pétales légers, fleur fragile, le coquelicot signe romantiquement l’arrivée de l’été.

Un temps presque disparu par ici, le coquelicot regagne du terrain. Il parsème toujours plus de champs et il est parfois si présent qu’on pourrait croire que l’agriculteur l’a semé en même temps que sa culture. Peut-être est-ce le cas? Peut-être que toujours davantage d’agriculteurs sont conscients que ni les coquelicots ni les bleuets n’altèrent la qualité du blé, que la vitalité des fleurs marque aussi celle de la graine cultivée, que leur présence participent de la biodiversité; et que moins d’herbicides et moins de pesticides, ça va aussi. Peut-être…

Ce qui est sûr, c’est que c’est beau.

Quel est le plus joli coquelicot?

… celui qui resplendit en bord de route au soleil?
… celui qui tente de pousser plus haut que blé?

 

 

Celui qu’éclabousse le soleil levant?

 

 

(mises à jour: 7 juillet – 2 août)

Vous me laissez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.